Torturé à mort à la perceuse : Le meurtrier a été relâché à cause d’un défaut de procédure !

Le locataire du studio du XIXe arrondissement de Paris où gisait le corps d’un jeune Chinois a été placé en garde à vue puis déféré mais sa mise en examen n’a pas été prononcée en raison d’un défaut de procédure. 

Facebook Twitter Linkedin Mail
Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Publicités

Vous aimerez aussi...