Comment utiliser votre testeur pH ?

Testeur pH : Comment en faire usage ?

L’eau est un constituant important de notre organisme. De ce fait, connaître et utiliser votre testeur pH permet d’avoir une idée exacte du niveau d’acidité ou d’alcalinité de l’eau. Vous désirez connaître les propriétés de votre eau notamment son pH ? Il est désormais possible de mesurer ces paramètres en vous servant d’un testeur à pH sans avoir recours à un spécialiste. À cet effet, vous devez apprendre à l’utiliser correctement afin d’avoir des résultats reflétant l’alcalinité ou l’acidité réelle de votre eau. Voici les éléments à prendre en considération pour une utilisation optimale.

  • Comment utiliser son testeur pH ?

S’il est vrai que la majorité des testeurs pH exposés sur La Bonne Bricole sont performants, il faut savoir les utiliser pour profiter de leurs atouts. En effet, le mode d’emploi d’un testeur de pH varie considérablement d’un modèle à un autre.

Il est nécessaire de bien choisir son testeur pour avoir la bonne mesure. De ce fait, le résultat dépend fortement du choix du testeur que vous avez effectué. Pour cette raison, vous devez comparer les testeurs de pH avant tout acte d’achat.

Utiliser un testeur pH à bandelettes

Le testeur à bandelettes est le plus ancien et reste d’utilisation assez simple. Le kit est une boîte remplie de bandelettes. Sur cette boîte sont indiquées les différentes couleurs correspondantes à des valeurs de pH précises.

Le mode d’emploi consiste à prendre une bandelette et à l’introduire dans l’eau à mesurer. Cette eau doit être dans un contenant propre pour ne pas biaiser les résultats. Après le temps défini (il varie selon les fabricants), lire le résultat en comparant les couleurs de la bandelette à celles qui sont présentes sur le dos de la boîte.

Selon que la valeur correspondante à cette couleur est inférieure ou supérieure à 7, l’eau est soit acide soit basique.

Se servir d’un testeur pH électronique

Ce dernier apporte une très grande précision quant à la valeur du pH obtenue. De plus, il est très simple d’utilisation. Il importe de vérifier que le kit est complet à l’achat pour éviter de mauvaises surprises. Ce testeur électronique est commercialisé avec une application à installer. Pour faire usage de cet appareil, vous devez :

  • Lancer l’application sur votre téléphone mobile puis choisir le test et allumer le photomètre,
  • Remplir la cellule du testeur d’une quantité d’eau dont vous souhaitez mesurer le pH,
  • Tremper une bandelette dans l’eau contenue dans le testeur pendant environ 20 secondes,
  • Lire le résultat affiché sur le testeur (ce résultat est synchronisé et sauvegardé dans votre téléphone).

Avec l’option de sauvegarde du testeur pH électronique, vous pouvez constituer une base de données de vos différentes mesures. Celle-ci peut vous être utile pour déterminer les facteurs qui entraînent une plus grande variation du pH de votre eau.

Faites usage du testeur pH à gouttes

Il consiste à remplir le tube qui l’accompagne avec de l’eau à moitié puis vous devez ajouter environ 3 gouttes du test pH et bien secouer. Le changement de couleur du mélange doit être comparé à la légende présente sur la boîte.

Toutefois, le testeur pH à gouttes ne couvre pas toutes les valeurs de pH, car il va le plus souvent de 4 à 8,5. Il est ainsi nécessaire de l’associer à un autre test pour plus de fiabilité.

  • Quelle est l’importance de mesurer le pH de l’eau ?

L’eau est indispensable pour l’organisme. Toutefois, la qualité de cette eau doit être vérifiée avant toute utilisation, car le taux de son pH doit rester dans des limites tolérées. Les testeurs de pH permettent d’avoir une idée des propriétés de l’eau consommée en temps réel.

Indicateur de bonne maintenance

Le potentiel d’hydrogène de l’eau varie considérablement. Selon qu’il s’agit de l’eau du robinet ou de la piscine, le pH passe rapidement du niveau acide à basique, et inversement. Cette variation est en fonction de nombreux facteurs extérieurs à savoir :

  • La température de l’air ambiant,
  • Les produits utilisés pour l’entretien de la piscine par exemple le filtre à eau,
  • La pollution, l’état de la tuyauterie pour les eaux de robinet.

À cela s’ajoute le degré de fréquentation de la piscine.

Adaptation du pH à ses besoins

Une fois la mesure du pH effectuée, il est plus facile pour vous de l’adapter à vos besoins en employant les mesures correctives. S’agissant de l’eau du robinet, la variation de son pH est fréquemment due à l’état de la tuyauterie. Il est donc judicieux d’effectuer régulièrement une maintenance de vos tuyaux. De même, il est conseillé d’utiliser un filtre à eau pour la débarrasser de toute particule qu’elle pourrait contenir.

Pour ce qui est de l’eau de piscine, elle doit être neutre ou légèrement basique (valeur du pH comprise entre 7,2 et 7,4). En effet, ces variations peuvent être à l’origine d’irritations dermiques. Si vous constatez que son pH est trop élevé ou encore trop bas, alors pensez à :

  • Désinfecter la piscine soit vous-même si vous êtes un bon bricoleur, soit en faisant appel à des agents d’entretien,
  • Utiliser le bicarbonate de soude si le pH de la piscine est très bas,
  • Faire usage d’une pompe pH qui régule les variations de pH de façon automatique (cela vous épargnera du bricolage).

Voilà ! Vous savez désormais comment utiliser un testeur pH. Par ailleurs, en fonction des résultats obtenus, les mesures correctives évoquées ci-dessus vous permettront d’avoir une eau de qualité.

Facebook Twitter Linkedin Mail
Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Publicités