Quand les journalistes cachent systématiquement l’origine ethnique des agresseurs en modifiant leurs prénoms !

Quand les journalistes cachent systématiquement l’origine ethnique des agresseurs en modifiant leurs prénoms !

Des journalistes admettent enfin que pour ne pas alimenter le populisme, les prénoms des agresseurs étrangers sont remplacés par des prénoms chrétiens…

C’est ainsi que Ali, Mohamed et Mokthar deviennent Alain, Michel et Maurice…

Facebook Twitter Linkedin Mail
Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Publicités

Vous aimerez aussi...